Simulateur de soudage

Pourquoi le SOLDAMATIC est-il nécessaire à la formation des soudeurs ?

VRAI ou FAUX

  • 46 % des soudeurs employés sont âgés de plus de 50 ans. (Janvier 2013)
  • Il y a une perte de connaissances, surtout dans le domaine des enseignants du soudage.
  • Il y a une pénurie de main-d’œuvre qualifiée.
  • Le soudeur est dans le groupe des agents économiques le plus demandé dans le monde.
  • Les jeunes ne s’intéresse pas à cette formation «antique».
  • Les jeunes n’ont aucun contact avec la soudure au cours de leur éducation scolaire de base.
  • La formation est coûteuse.
  • Il n’y a aucune description du métier de soudeur.

Si ces affirmations sont vraies, nous avons un problème.  Une partie de ce problème est strictement lié à l’apprentissage.  Lorsqu’il commence la pratique du soudage, l’élève est seul en cabine.  L’analyse de son travail et les corrections sont différées.  Il est impossible de l’aider à ajuster son geste.  Cet apprentissage est peu connu, coûteux, lent, dangereux.

Pour résoudre les problèmes de l’apprentissage, nous devons

  • Réduire drastiquement des coûts de formation. (temps/matériel ?)
  • Minimiser les risques d’accidents en formation.
  • Améliorer l’hygiène.
  • Introduire des outils et des méthodes de formation plus modernes.
  • Rendre la formation plus écologique.
  • Améliorer fortement la qualité de la formation de base et de la formation continue des soudeurs.
  • Recruter mieux et plus.
  • Améliorer l’image du soudeur.

Pourquoi utiliser un simulateur pour l’apprentissage ?

Aujourd’hui, la simulation est adoptée dans l’apprentissage de nombreux métiers : pilote d’avion, pilote de grue, conducteur d’engins, …  La simulation doit devenir un processus standard dans la formation des soudeurs!

La formation traditionnelle se divise entre théorie et travaux d’atelier.

La formation moderne se divise entre théorie, exercice sur simulateur et travaux d’atelier.

Pour apprendre une tâche définie, l’entraînement sur simulateur permet de gagner 50 % du temps.

L’introduction du simulateur dans une formation (réalisation d’un exercice de base) a montré que le gain de temps est supérieur à 50 %.  C’est-à-dire que les élèves qui ont utilisé le simulateur ont appris à réaliser correctement l’exercice final en atelier deux fois plus vite que les autres élèves.

Pourquoi le simulateur fait-il gagner du temps ?

Pendant son apprentissage de la pratique du soudage, l’élève est seul en cabine.  L’analyse de son travail et les corrections sont différées.  Il est impossible de l’aider à ajuster son geste.

Nous voyons ci-dessous que le simulateur permet d’observer le soudeur pendant qu’il s’exerce.

Le simulateur permet de gagner du temps d’apprentissage car :

  • en une heure, l’élève réalise 10 à 15 fois plus d’exercices sur le simulateur que dans la cabine ;
  • le formateur aide l’élève en direct donc les corrections sont immédiates ;
  • le simulateur aide l’élève ; le programme évolutif des exercices conduit l’élève progressivement vers la maîtrise du geste du soudeur ;
  • les exercices sont enregistrés ; l’analyse des exercices est une source de corrections supplémentaires.

Pourquoi le SOLDAMATIC est-il le meilleur système ?

Le SOLDAMATIC est un véritable outil didactique.  Outre ses possibilités de simulateur – outils MIG/MAG, électrode enrobée, TIG, 5 modèles de pièces à souder, toute position -, il possède un système d’analyse des prestations de l’élève très performant et un logiciel de gestion des formations qui en font un outil au service de l’enseignant.  C’est une solution intégrée pour le soudage dans l’éducation de base et la formation continue.

Le SOLDAMATIC permet :

  • Un entraînement individuel : longueur de l’arc, vitesse d’avance, angle de déplacement, angle de la torche, distance à la pièce, porosité, éclaboussures, … ;
  • La définition des tâches et des critères d’évaluation par les enseignants.

Pendant que l’élève fait un exercice, le formateur peut l’observer et lui apporter des conseils directement.

Le simulateur apporte des indications en direct à l’élève.  Les icônes l’aident à trouver une bonne position, la bonne vitesse, etc.

Il y a 3 niveaux de difficultés pour chaque exercice : débutant, intermédiaire et avancé.  Au niveau avancé le geste doit être plus précis que dans l’atelier.

A l’issue de l’exercice, l’élève peut voir le film de son travail.  Le système d’analyse lui apporte toutes les mesures enregistrées des paramètres examinés pendant l’exercice.

En quelques clics, il peut recommencer son exercice et s’entraîner rapidement.

Complet, le système SOLDAMATIC comprend :

  • Un logiciel de l’enseignant pour définir les programmes de formation, créer des pages de théorie, des QCM et des exercices pratiques.
  • La synchronisation avec un espace e-learning sur lequel les élèves pourront consulter les pages de théorie, faire les QCM et consulter les modes opératoires (DMOS) des exercices.
  • Le simulateur de soudage pour l’apprentissage pratique des mouvements du soudeur, du respect des modes opératoires et du réglage des appareils ; chaque exercice comporte trois niveaux de difficulté pour que l’élève apprenne un geste plus précis que celui à appliquer dans l’atelier.
  • Un module d’analyse pour revoir les exercices et apprécier les corrections à appliquer dans les gestes. Les enregistrements comportent toutes les évolutions des élèves et sont disponibles via le logiciel du formateur.

Quel est notre service ?

Outre la fourniture du matériel, nous proposons un programme de formation intitulé « Programmation de formations de soudage sur simulateur.»

Notre objectif est de rendre les formateurs de soudure autonomes dans l’utilisation idéale du système didactique SOLDAMATIC afin d’en obtenir le meilleur service pour la formation de leurs élèves.